Quels sont les enjeux informatiques de demain pour les centres de formation ?

La transition numérique est un véritable rouleau compresseur qui n’épargne aucun domaine. Dans les écoles, les tableaux ont cédé leur place à des vidéoprojecteurs. En centre de formation, les cahiers sont remplacés par des tablettes et des ordinateurs. La numérisation du monde est un fait auquel nous assistons tous. Il serait intéressant de savoir quel serait l’enjeu de l’informatique dans le secteur de la formation.

La technologie numérique versus la réalité du terrain

Fracture numérique, ce mot désigne la disparité entre différentes régions ou classes sociales vis-à-vis du numérique. Croire que le monde digital s’est effectivement généralisé serait une erreur monumentale. En France, de nombreuses entreprises peuvent encore se passer du web dans leur modèle d’affaires. C’est en partie à cause de la formation reçue par leurs dirigeants. Ces chefs d’entreprise de la vieille école continuent de croire que Facebook reste une perte de temps. Heureusement, la transition numérique est bien en marche dans l’Hexagone. Les établissements de formation sont impliqués dans ce phénomène. Beaucoup d’entre eux se sont résignés à revoir leurs programmes. Il est loin le temps où les CDI (centre de documentation et d’information) avaient un parc informatique avec des ordinateurs obsolètes. Désormais, les écoles et les institutions éducatives ont compris qu’il faut suivre le rythme. Traiter avec la génération Z ne leur laisse aucun répit. Ces millénials savent manipuler une tablette avant même de pouvoir articuler une phrase. Les enfants de l’an 2000 ont une grande capacité à comprendre et à maîtriser les nouvelles technologies. C’est normal puisqu’ils sont nés en même temps que les meilleures versions de Windows. Ils ont grandi avec la PlayStation, Facebook et le téléphone portable. Le Smartphone n’a aucun secret pour eux. Il reste aux éducateurs à transformer cette prédisposition en choses utiles.

Que les matériels informatiques et numériques restent des outils

Les enjeux de l’informatique sur la formation et l’éducation en générale ont fait l’objet de nombreuses réflexions poussées de la part des parties prenantes. Les grands groupes tels que Microsoft martèlent que les méthodes pédagogiques devraient garder un certain recul vis-à-vis du numérique. Tous ceux qui sont concernés par l’éducation estiment aussi qu’il faudra adopter une vision critique pour éviter toutes les formes de dérives possibles. Puis, les professionnels maintiennent leur position : la technologie doit rester un outil comme l’ont été les livres ou les tableaux. Ce serait dommage que le numérique prenne le dessus et accapare trop de temps. Puis, il y a la question du cœur de l’apprentissage. Les jeunes doivent apprendre à se servir des packs bureautiques. Ils devront aussi s’amuser sur des programmes ludo-éducatifs. Cela dit, il ne sera pas question de leur apprendre à coder ou à s’initier à la programmation, même s’il faudra bien que quelqu’un prenne le relais. Quoi qu’il en soit, la transition numérique reste un sujet qui angoisse les parents et les éducateurs. En effet, il est pratiquement impossible de priver ses enfants de Smartphone alors que tous les copains en ont un. C’est davantage les adultes qui doivent suivre des stages pour apprendre comment gérer la situation… Quant aux formateurs et les responsables des centres de formation professionnelle surtout, ils doivent utiliser un logiciel pour centre de formation comme alcuin, afin d’organiser les cours, optimiser le planning des formations, faire un meilleur suivi des absences des enseignants, etc.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*