Trois métiers autour de l’aéronautique

Vous aimez l’univers de l’aéronautique et vous désirez exercer un métier dans cet univers ? Découvrez ci-dessous trois métiers parmi lesquels vous pouvez choisir pour exercer.

Un ingénieur structure

Il s’agit d’un professionnel technique qui opère durant l’avant-projet de conception. Son but est d’évaluer le comportement et la résistance des matériaux tout en considérant les contraintes et les coûts. Ensuite, il doit rédiger ses observations et doit émettre ses conclusions au client. L’ingénieur structure peut donc travailler au bureau ou sur les chantiers. Il s’occupe à la fois des relations avec le client, de la vérification d’études d’exécution, du prédimensionnement des structures, du calcul des pièces, de la constitution des dossiers techniques, de la simulation sur des logiciels, de la veille technologique et de l’application des normes en vigueur. Pour pouvoir effectuer tout cela, l’ingénieur structure doit être rigoureux, logique, inventif et avoir une excellente capacité d’abstraction. Il doit aussi faire preuve de créativité et savoir travailler en équipe. Pour devenir un ingénieur structure, vous devez suivre certaines formations, un niveau BAC + 5 minimum, par exemple un diplôme d’ingénieur mécanique ou d’ingénieur grandes écoles. En tout cas, si vous détenez un diplôme d’ingénieur, vous trouverez sur OnlyEngineerJobs des offres de poste pour les ingénieurs dans le domaine de l’aéronautique.

L’électronicien aéronautique

Il s’agit d’un technicien professionnel spécialisé dans la création, l’aménagement et le changement de diverses pièces électroniques essentielles au bon fonctionnement d’un appareil aéronautique tel que les aéronefs, les missiles, les radars, etc. En tant que technicien, il peut travailler sur le terrain, mais aussi dans un laboratoire en collaborant avec un ingénieur pour effectuer des schémas électriques avec des applications spécifiques. Les principales activités d’un électronicien aéronautique sont d’effectuer des simulations et des calculs électroniques, de faire des tests et des réglages des équipements électroniques, de détecter les pannes et de changer les éléments défectueux. Il peut aussi être amené à intégrer des cartes dans les équipements et à transcrire les procédures de tests. Ainsi, pour devenir un électronicien aéronautique, vous devez connaître les composants des appareils de mesure et des circuits électroniques. Vous devez aussi maîtriser la soudure, le câblage, les circuits imprimés, les logiciels spécifiques pour la simulation et l’anglais technique. Par ailleurs, vous devez être capable d’analyser les problèmes techniques, de réparer les éléments défectueux et de rédiger des notes techniques. Pour tout cela, vous devez être organisé, méthodique, autonome, avoir le goût des défis et avoir de la passion pour les technologies modernes. La pratique de ce métier exige également la détention de certains diplômes, notamment un DUT Génie électrique et informatique industrielle, une Licence pro en avionique ou électronique, ou encore un BTS Systèmes électroniques.

Le technicien de maintenance aéronautique

Le technicien de maintenance aéronautique est un professionnel qui a pour fonction d’optimiser les tâches d’entretien des équipements aéronautiques. Ses principales activités sont de déterminer les initiatives de maintenance à réaliser selon les critères de qualité et les coûts, de définir les modes d’opération des mécaniciens, d’effectuer les fiches techniques d’intervention et de faire les visites de contrôles des machines. Il propose aussi des solutions aux problèmes techniques sur les appareils, de délivrer les APRS et de garantir la sécurité des interventions. Pour pouvoir effectuer correctement toutes ses tâches, le technicien de maintenance aéronautique doit avoir des connaissances sur les équipements de l’aéronef et leur fonctionnement. Il doit également savoir organiser des opérations de maintenance en garantissant la sécurité et la qualité des travaux. Pour cela, il doit être rigoureux, méthodique, organisé et maîtriser l’anglais technique. Il doit être minutieux pour ne pas commettre une erreur. Puis, il doit être en permanence informé des innovations technologiques. Si vous voulez devenir un technicien de maintenance aéronautique, vous avez le choix entre plusieurs formations de niveau bac + 2 minimum. Vous devez par exemple suivre des études pour l’obtention d’un BTS Maintenance d’exploitation des matériels aéronautiques, d’une Licence pro Maintenance des systèmes techniques aéronautiques ou d’un DUT Maintenance aéronautique.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*