Le portage salarial : les avantages et les métiers concernés

Le travail en freelance présente de nombreux avantages. On est son propre patron et on peut choisir les missions qu’on veut. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les jeunes s’y lancent de plus en plus. Pour être freelance et profiter le plus possible des avantages ce statut, tournez-vous vers le portage salarial.

Le portage salarial : définition

Le portage salarial fonctionne sur le principe d’un travail en freelance qui est associé à un régime de salarié. Ce concept est de plus en plus apprécié par certaines catégories de travailleurs. En effet, grâce au portage salarial, les salariés peuvent appréhender n’importe quel projet avec confiance en fonction de leurs spécialités. Les sociétés qui engagent et encadrent les salariés font office d’intermédiaires entre ces derniers et l’entreprise cliente.

Le portage salarial et ses avantages

Le salarié, soumis au statut de portage salarial, s’acquitte de toutes les démarches administratives inhérentes à l’accomplissement de ses diverses missions auprès d’une entreprise. En effet, les sociétés faîtières prennent en charge :

– le paiement du salaire
– les contrats et autres accords
– la gestion des impôts
– les démarches relatives aux diverses charges sociales

En somme, lorsqu’une personne opte pour le portage salarial, elle est protégée par les lois du travail. Elle bénéficie également d’une couverture sociale qui lui permet de percevoir des revenus, même en période de chômage. Les autres avantages que procure le portage salarial sont les suivants :

– Possibilité de travailler à domicile
– Gérer ses propres horaires
– Possibilité de prospecter un volume important de projets
– Rémunération garantie
– Possibilité de négocier ses conditions de travail
– Acquisition de plus d’expériences selon la variété des missions
– Projets intéressants et de grande envergure

Les métiers concernés

Le portage salarial s’inscrit dans le domaine de la prestation de services. Il faut toutefois noter que les entreprises de portage salarial ne peuvent proposer que des prestations de services à caractère intellectuel. Elles s’orientent surtout vers des services de consultance et de conseils qui requièrent des compétences spécifiques. De ce fait, les services à la personne sont exclus du régime du portage salarial au même titre que les professions libérales réglementées et les activités commerciales.

Le domaine de la consultance est largement exploité dans le portage salarial. Les consultants, les experts et les formateurs dans divers domaines qui proposent leurs services à une clientèle professionnelle peuvent opter pour ce type de travail indépendant. Toutefois, il faudra que les clients bénéficient d’une couverture assurance responsabilité civile valable sur le territoire français afin de profiter d’un service de consultance en portage salarial.

Voici quelques exemples de professions compatibles avec le portage salarial :
– Consultant informatique
– Chef de projet
– Consultant digital
– Chef de projet
– Consultant aéronautique
– Expert comptable et analyste financier
– Architecte
– Ingénieur mécanique ou électronique
– Ingénieur dans le domaine des Télécoms
– Manager de transition

Pour trouver un consultant, les entreprises clientes peuvent se tourner vers les sociétés de portage salarial. Elles sont en mesure de vous mettre en relation avec un expert ou un consultant en fonction de vos besoins et de votre secteur d’activité. Comme vous pouvez le voir sur http://www.enpratique.net/guide-complet-sur-le-portage-salarial/, le portage salarial ne présente pas que des avantages pour le salarié porté. Il est aussi bénéfique pour l’entreprise cliente, car elle peut trouver un consultant expérimenté pour effectuer un travail dans un délai déterminé. Elle ne paie que le salaire du consultant.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*